Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

1.Erpétolia

Erpétolia est un parc d'une surface de 3000 m² qui se situe en Belgique, en région Wallonne et plus précisément, dans la commune de Tubize. Actuellement, il est le seul parc autorisé en Belgique par la D.G.R.N.E. (Direction Générale des Ressources Naturelles et de l’Environnement) à détenir et à faire découvrir aux élèves notre faune herpétologique composée de reptiles et de batraciens. Le parc est géré sous la forme d'une A.S.B.L. (Association Sans But Lucratif) dont les fins sont uniquement à buts scientifiques et pédagogiques. La législation pour la détention de ces animaux est sévèrement réglementée dans notre pays.

Le principal but de notre association est de permettre l’observation des animaux dans des biotopes reconstitués (terrariums extérieurs) afin d’étudier de plus près leurs comportements naturels, et ce, sans devoir déranger leurs congénères qui vivent en pleine nature.

Pour l'organisation des visites ou toutes autres questions, n’hésitez pas à me contacter. Au plaisir de vous accueillir très prochainement...

Bien à vous...

Luc Gesché.

2.La biodiversité en danger

Les reptiles et batraciens sont tous en régression partout dans le monde. Les causes sont multiples. La démographie galopante et de ce fait, la pression en milieu naturel se fait de plus en plus sentir. Cette pression se traduit différemment suivant les pays.

Dans les pays tropicaux, ce sont principalement la déforestation due à la coupe illégale de bois exotique, le surpâturage, les incendies volontaires pour permettre l'exploitation de nouvelles terres de culture, le braconnage pour alimenter le commerce illégal, l’introduction d’espèces invasives (Bufo marinus en Australie, Rana catesbeiana en France, …).

Pour d’autres, c’est principalement la pollution qu’elle soit organique ou chimique (pesticides ou autres). L’urbanisation, avec son parc autoroutier de plus en plus dense, fait des ravages surtout en période migratoire. Et comme si tout cela ne suffisait pas, depuis quelques années de nombreuses populations de batraciens sont atteintes par le Batrachochytrium, une mycose mortelle qui attaque la peau des amphibiens. D’après certains spécialistes, ce serait notamment dû entres autres au réchauffement climatique ...

La Belgique, avec sa forte densité de population humaine, occupe certainement une des premières places du nombre d’habitants au km². On aura vite compris qu’en Belgique l'importance de la population herpétologique est de plus en plus préoccupante, pour ne pas dire : catastrophique.

Actualités

Bienvenue sur notre site.

Nous sommmes heureux de vous accueillir sur notre nouveau site internet, nous vous souhaitons une bonne visite et espérons vous accueillir très bientôt dans notre parc.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Je m'inscris